Le manteau Ray est issu de la toute dernière collection Sew me Arty  créée par Emilie de Maison Fauve. Je dois dire que j’ai été séduite par les 3 modèles de cette collection qui se compose du pantalon Loulou, de la  blouse/robe Nikki et du manteau Ray que je vous présente aujourd’hui.

J’ai tout de suite aimé l’allure de ce manteau. Il a une coupe droite et confortable mais sans être ample, les épaules ne sont pas tombantes avec un boutonnage rabaissé, un joli travail sur le poignet avec un pli et une bride boutonnée, le choix entre des poches passepoilées à rabat ou plaquées et il ne faut pas oublier la martingale (j’aime beaucoup les martingales !).

DSC_0768 (2)

J’avais acheté l’année dernière chez Tissus de Reve ce magnifique lainage que je réservais pour un manteau. Il s’est imposé d’office pour mon manteau Ray. Pour la doublure, j’ai pris une doublure satinée grise.

DSC_0769

Je ne peux pas dire que ce modèle soit difficile à coudre, si vous avez déjà cousu d’autres manteaux, il n’est pas plus difficile. Sa couture prend un peu de temps ce qui est normal avec une telle pièce et demande de la précision.

Vous allez commencer par coudre les 2 parties du dos et faire des surpiqures de part et d’autre de cette couture. Il vous faut ensuite réaliser la martingale et la fixer entre les repères sur la pièce dos que vous venez de réaliser.

DSC_0771 (2)

Passons aux devants avec le montage des poches. J’avais opté pour les poches passepoilées avec rabats mais j’ai changé d’avis et j’ai coupé 2 poches simples. Mon tissu est épais et je pense que j’aurais eu du mal avec les épaisseurs. D’ailleurs plus loin dans la couture et notamment au moment de la pose du col, j’ai cassé 2 aiguilles !

Après avoir fait vos poches, vous pouvez assembler les dos et les devants par les épaules. Vous réaliserez ensuite le col et viendrez le coudre sur l’encolure dos de votre manteau, entre les repères prévus sur le patron.

Les manches se posent à plat et il n’y a pas d’embu à résorber. Il vous faudra aussi assembler les 2 brides avec une boutonnière sur chacune.

Vous réaliserez ensuite votre doublure et fixerez dessus l’ensemble constitué des enformes col et devants.

Pour l’assemblage de la doublure et du manteau, je n’ai pas suivi la méthode proposée dans le livret, non pas que je ne voulais pas la suivre mais parce que dans ma précipitation de voir à quoi allait ressembler mon manteau, j’avais cousu les côtés et les dessous des manches. Or il ne faut pas les coudre si on veut finir le manteau comme préconisé dans le livret. Je n’ai pas voulu découdre et j’ai posé ma doublure comme je l’avais déjà fait pour un autre manteau : j’ai cousu le bas du manteau avec le bas de la doublure et puis ensuite, j’ai réalisé la couture tout autour du manteau. J’avais laissé une ouverture dans une des manches pour retourner le manteau. J’ai ensuite fini les manches en passant par cette ouverture.

Il vous reste à faire les boutonnières et coudre les boutons sur le devant. Pour les manches, après avoir fait le pli prévu, vous placerez votre bouton et la bride. J'ai réussi à trouver des boutons plus petits identiques à ceux du manteau pour les manches.

DSC_0770 (2)

Vous pouvez à présent enfiler votre joli manteau. Dans l’idéal, je l’aurais voulu un poil plus long, avec des robes et des jupes, cela aurait été mieux.

Enfin, je rajouterais qu'aucune pièce de ce manteau ne se chevauche sur le patron qui comporte 2 planches, ce qui est vraiment appréciable. Le livret est bien détaillé et tout est très clair. Emilie nous donne même une astuce pour avoir des pointes de col impeccables.

DSC_0772

Bonne journée à vous qui passez par ici !

 

Patron : Manteau Ray - Maison Fauve

Tissu : lainage 2.8 m - Tissus de rêve - doublure satinée 2 m - tissus de rêve

4 boutons

Realisé en 40.